ISBN : 978-2-9808043-2-8
La naissance :
Tout débuta, lors d’une soirée fortement arrosée, par la phrase suivante : « Heille! es-tu « game » qu’on fasse une bande dessinée ? » Des mots lourds de conséquences qui engendreront plusieurs lendemains de veilles difficiles. Néanmoins, après neuf mois de dur labeur, de découvertes renversantes et d’un travail acharné, le rejeton arriva au monde à l’été 2003. Baptisé Néciphore, en l’honneur de la beauté de ce prénom, l’album connut un succès instantané et renversant, si bien que nous avons dû réimprimer en catastrophe, après seulement 10 jours.

La conception :
C’est bien beau de décider de produire une bande dessinée, encore faut-il avoir quelque chose d’intéressant à dire et à montrer. Jean-François (l’auteur) voulait parler de quelque chose qui le fait vibrer, il voulait combiner information et divertissement. Hugues (le dessinateur) voulait imager le rêve mais, avant tout, il voulait rendre la fantaisie accessible. D’un commun accord, il devenait évident qu’un hommage à notre coin de pays, les Îles-de-la-Madeleine, représentait la solution parfaite à nos préoccupations.

La séduction :
Ok ! Le défi accepté et l’idée de départ trouvée, il fallait établir une association avec des personnes dignes de confiance pour leur permettre de réaliser ce projet fou. La première étape consistait à dénicher un imprimeur capable de donner un produit de qualité sans qu’il en coûte un bras (surtout celui de Hugues, tellement essentiel à la création). La deuxième étape reposait sur la recherche de partenaires qui aideraient à financer la première étape. Cette démarche avant-gardiste consistait à rendre disponible, en bas de page, un bandeau publicitaire qui permettait à certaines entreprises de la région d'apporter un surplus d'informations aux lecteurs. Évidemment, pour le plaisir des yeux, il était primordial de présenter un album de qualité, aux couleurs fidèles aux paysages typiques des Îles, dans un format à couverture rigide, etc. Bref, proposer un album mis sur son 36, rempli de charmes !

Le mariage:
L'objectif premier était d'unir l'humour et l'information. Avec une série de petites histoires qui, mises bout à bout, représentaient un survol d'une année dans la région, nous réussissions un beau portrait de notre sujet chéri. Côté anecdotes, les Îles en étant remplies, il nous suffisait de puiser dans le patrimoine... de faire, en quelque sorte, de la BD réalité. Puis, pour suivre la croyance générale qui veut que le meilleur moyen de faire durer un mariage passe par la panse, nous avons opté pour l'insertion de bonnes vieilles recettes emblématiques des Îles, en plus d'y inclure un glossaire de mots et d'expressions.

La famille :
La réponse des intervenants sollicités fut si renversante qu’après seulement quelques jours, nous comptions sur plusieurs partenaires solides de la région. Du coup, nous recevions le financement nécessaire au projet, tout en comptant sur ces mêmes partenaires comme futurs piliers de notre réseau de distribution madelinien.

La jouissance :
Vous pouvez constater l’approche particulière de notre procréation bédéiste (naissance-conception-séduction-mariage-famille-jouissance). Pour le meilleur et pour le pire, nous avons misé sur une démarche unique, que ce soit au niveau de la présence publicitaire dans l’album ou par un réseau de distribution peu orthodoxe. Mis à part le succès retentissant des aventures de Néciphore, pour nous, la meilleure façon d’atteindre le 7e ciel est, encore et toujours, de vous préparer des petites histoires humoristiques et de découvrir d’autres horizons. De plus, une composante de cette jouissance est également de recevoir vos commentaires à propos des folies de Néciphore.